L'entêtement de l'état sur la Shoah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'entêtement de l'état sur la Shoah

Message par KaXz le Dim 17 Fév 2008 - 17:22

Je vieux bien croire que ça tienne à cœur à notre président, mais encore une fois, force est de constater que l'opinion publique et l'avis de grands "spécialistes" n'a que peu de valeur face a la décision de l'empereur...C'est dingue ça, ils s'étonnent qu'on soit jamais content, mais en même temps s'ils écoutaient un peu plus au lieu de taper du poing sur la table "nous ne fléchirons pas", ça éviterait (et aurait évité) nombre de conflits entre nous et le gouvernement...
Cette fois c'est un peu plus délicat encore, vu le sujet auquel la réforme s'attaque, et malheureusement de la part de l'état c'est imposé avec de gros sabots crottés, alors que ça mériterait un peu plus de délicatesse.

Vous professeurs (des écoles peut-être), qui êtes concernés, qu'en pensez vous ?

KaXz
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 221
Localisation : Sous un soleil tropical
Date d'inscription : 14/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entêtement de l'état sur la Shoah

Message par Carl le Dim 17 Fév 2008 - 21:37

L'Etat ou plutot M Sarkozy vient de dire que ce serait en fait une classe pour un enfant... que ça change vite les idées non réfléchies !

Carl
Admin
Admin

Nombre de messages : 555
Age : 33
Localisation : Palaiseau
Emploi : étudiant en prépa CAPES Histoire Géographie
Loisirs : Informatique...
Date d'inscription : 19/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.frichtiweb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entêtement de l'état sur la Shoah

Message par passante le Mer 20 Fév 2008 - 17:58

KaXz a écrit:
Vous professeurs (des écoles peut-être), qui êtes concernés, qu'en pensez vous ?

un jour... après la rue des rosiers ( 81? ) et la circulaire ministérielle qui s'ensuivit , j'ai eu une "excellente" initiative à ce sujet

louanges tous azimuts... tu vois le genre
moi seule ai vu et dit et persisté à dire que j'avais fait une connerie mo-nu-men-ta-le


par impréparation( et pourtant j'avais bossé le truc à fond)
par précipitation ( et pourtant c'était six mois plus tard que les attentats)

morale:
oui, tout sujet historique est à aborder, mais pas bardé de bonnes intentions, pas imposé par les événements à chaud, pas avec une inconscience incroyable du décalage de vécu entre l'adulte et l'enfant


les enfants vont "crever" de porter l'insupportable et ça peut aller bien loin, le préjudice
il peut n'être perceptible que longtemps plus tard

alors, aborder, traiter le sujet, oui!
pas comme ça
surtout pas

passante

Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entêtement de l'état sur la Shoah

Message par ozeanne le Sam 23 Fév 2008 - 9:30

Je suis tout à fait d'accord. Nos gamins sont des écorchés vifs, presque comme moi (...nous ?). Leur faire porter ce poids là ! En faire des écorchés vifs du passé, alors que leur présent est déjà si destructuré, leur avenir si incertain !

Expliquer, aborder, évoquer...certes, oui, devoir de mémoire (avec un fol espoir : plus jamais ça).

Mais imposé de la sorte, non, non, non, surtout pas ! Quelle terrible perspective : tous ces petits ; c'est si petit, 10 ans ; petit garçon juif, petite fille musulmane, petite fille hindoue, petit garçon aux yeux bruns, obligés de porter ce poids : insoutenable boulet... les charger de souvenirs qui ne sont même pas les notres, puisqu'appartenant à toute l'humanité !
Ils auront bien le temps de comprendre, de voir, d'entendre l'insoutenable pesanteur de l'être.

C'est quoi ce délire ?

J'adhère exactement à ce qu'en dit made Simone Veil.

ozeanne

Nombre de messages : 4
Localisation : académie d'Aix-Marseille
Emploi : PTL
Loisirs : webmestre !
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entêtement de l'état sur la Shoah

Message par passante le Sam 23 Fév 2008 - 17:39

ozeanne,

le matraquage de la mémoire aboutit au désastre:
-on dessert la cause à défendre
-on met à vif émotionnellement

ceux qui ont vécu l'ambiance de l'époque, au moins celle d'après guerre, ceux à qui les Anciens ont raconté au cours des veillées ont assimilé, ils ont eu le temps d'ingérer et d'arriver cahin-caha à ce que Ricoeur appelle "la juste mémoire"

http://www.comisionunesco.cl/Unesco/filosofia/dia_mundial/paul_ricoeur.htm

extrait de Ricoeur. La notion de ‘l’homme capable.’ par Guy Petitdemange

.... «  Il y a pardon, comme il y a la justice, comme il y a la sagesse, la folie, l’amour »Mémoire, histoire, oubli, p. 605. – L’autre, intimement lié  au pardon et au centre de virulents débats actuels est celui de ‘se souvenir/oublier’, celui de la ‘juste mémoire’  chez Ricoeur, personnelle et politique : «  l’idée de la juste mémoire est l’un de mes thèmes civiques avoués ». La position finale peut sembler choquante et a choqué : on ne peut parler de devoir de mémoire ou de devoir d’oubli. Mais d’un côté, ‘la crise de la mémoire est un poison mortel’ Pas de plus grand risque du naufrage de soi et de l’humanité que la perte de la mémoire et par là même de l’immémorial. D’un autre côté la crispation de la mémoire sur elle-même  peut finir en aveuglement sur le présent, le refus du temps, la mise entre parenthèses de la mort comme de l’inéluctable événement de toute vie. Il faudrait éviter une conception en quelque sorte asservissante de la mémoire qui détourne de la responsabilité au présent. Là encore Ricoeur trouve des formules frappantes : « L’oubli…travail de deuil par lequel nous nous détachons des objets perdus de l’amour ou de la haine »Mémoire, histoire, oubli,p577.Paul Ricoeur

dernière page de La mémoire, l’Histoire, l’Oubli, P. 557
«  Sous l’histoire, la mémoire et l’oubli.
      Sous la mémoire et l’oubli, la vie.
     Mais écrire la vie est un autre histoire.
                 Inachèvement ».


il y aurait encore tant à dire...

passante

Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entêtement de l'état sur la Shoah

Message par KaXz le Sam 23 Fév 2008 - 18:50

Moi ce qui me sidère c'est que le risque est grand, que les réactions sont vives et largement partagées par la majorité, mais que la réforme suit tranquillement son cours.

Mais merde c'est CA la démocratie de nos jours ?

KaXz
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 221
Localisation : Sous un soleil tropical
Date d'inscription : 14/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entêtement de l'état sur la Shoah

Message par passante le Sam 23 Fév 2008 - 19:20

KaXz a écrit:Moi ce qui me sidère c'est que le risque est grand, que les réactions sont vives et largement partagées par la majorité, mais que la réforme suit tranquillement son cours.

Mais merde c'est CA la démocratie de nos jours ?

elle est le moyen mauvais des systèmes...qui a dit ça...j'sais plus

il ne peut exister de système parfait, l'être humain ne l'étant pas et ayant une séduction toujours renouvelée pour les glissades et autres dérives

de plus, en démocratie, tu peux râler, agir, saisir la justice
bien sûr, ça ne va jamais assez vite à notre gré

dois-je te citer le nombre de "républiques" bananières ou autres où tu ne fais que subir?

tu es trop pessimiste, tu risques l'ulcère d'estomac et nul n'y gagnera rien , ni toi, ni la démocratie

passante

Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entêtement de l'état sur la Shoah

Message par KaXz le Sam 23 Fév 2008 - 21:03

Moui la démocratie c'est la tyrannie de la minorité de nos jours.
Je suis conscient du fait qu'en démocratie française on ait le droit de dire ce qu'on pense (et encore, des journalistes tirent la sonnette d'alarme), seulement ce que je ne comprend pas, c'est que sur cet argument de "au moins on peut dire ce qu'on pense", on se complaise dans l'idée que c'est pas grave qu'une fois dit, rien ne change.

Le gouvernement gère quand même 55 millions de personne, pas seulement 3000 membres du gouvernement. Le pouvoir du peuple dans la grèce antique c'était de participer aux débats dans les forums avec les dirigeants et de faire avancer les lois.
Aujourd'hui on est content quand on réussit a faire changer d'avis le législateur sur un texte polémiqué (mmh y'a comme une odeur de DAVDSI là), sans se rendre compte que de toute façon il repassera l'an prochain au parlement dans des créneaux horaires de vide pour bien nous entuber (ça sent toujours le DAVDSI ça)

C'est plus de l'utopie que du pessimisme, j'idéalise une démocratie ou on aurait plus que le droit de l'ouvrir.

Tiens regarde, ça continue :
http://www.lemonde.fr/politique/article/2008/02/23/retention-de-surete-levee-de-boucliers-contre-l-initiative-nicolas-sarkozy_1015078_823448.html?xtor=RSS-3208

L'empereur a pas fait passer sa loi comme il le voulait, alors il demande conseil a un magistrat (pas n'importe lequel attention) pour contourner la décision du conseil constitutionnel !!
Mais c'est du délire...

KaXz
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 221
Localisation : Sous un soleil tropical
Date d'inscription : 14/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entêtement de l'état sur la Shoah

Message par passante le Dim 24 Fév 2008 - 20:30

c'est du délire, je te l'accorde Sad

attends qu'il délire une fois de trop et ça f'ra cracboumhue!
tant va la cruche à l'eau...

I have a dream, dis-tu
il faut toujours avoir une utopie en cours
avec persistance
tous les progrès: abolition de l'esclavage, de la peine de mort, etc... étaient d'incroyables utopies au départ

le pessimiste et l'utopie vont bien ensemble tant que le premier booste la seconde
s'ils nous transforment en desesperados....y a erreur de notre part

passante

Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entêtement de l'état sur la Shoah

Message par KaXz le Lun 25 Fév 2008 - 2:43

Yes i have a dream.
And i want it come true.

KaXz
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 221
Localisation : Sous un soleil tropical
Date d'inscription : 14/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entêtement de l'état sur la Shoah

Message par passante le Lun 25 Fév 2008 - 12:29

KaXz a écrit:Yes i have a dream.
And i want them come true.

alors...il faut faire comme martin luther king , schoelcher, gandhi et d'autres:
y travailler sans relâche avec un entêtement hors du commun

un bémol:une démocratie idéale supposerait l'éradication de certains travers humains

mais tout faire pour y tendre est possible

passante

Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entêtement de l'état sur la Shoah

Message par Invité le Ven 29 Fév 2008 - 11:57

Contre proposition de loi
" Désormais chaque année, à partir de la rentrée scolaire 2008, tous les enfants de CM2 se verront confier la mémoire d'un des 11 000 enfants victimes des lois Sarkozy-Hortefeux contre l'immigration.
Les enfants de CM2 devront connaître le nom et l'existence d'un enfant renvoyé par avion dans son pays. Rien n'est plus émouvant pour un enfant que l'histoire d'un enfant de son âge, qui avait les mêmes jeux, les mêmes joies et les mêmes espérances que lui."

NB(pour les RG): L'idée n'est pas de moi, hein? Elle vient d'ici:
http://maester.over-blog.com/article-16835377.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entêtement de l'état sur la Shoah

Message par passante le Ven 29 Fév 2008 - 13:34

un commentaire terrible:
Et l'avantage pour le gamin, c'est qu'il peut choisir un copain de sa classe qu'il aura connu encore vivant!
commentaire n° : 29 posté par : blousse Sad


autre commentaire très juste:
Les enfants français de CM2 à mon avis devraient "aussi" connaître le nom et l'existence des communistes, ziganes,homosexuels et...des republicains espagnols que apres avoir combatu le régimen fasciste de Franco furent livres pour Petain et morts dans les camps de concentration nazis.....
commentaire n° : 22 posté par : Jose Acarregui

http://maester.over-blog.com/article-16835377-6.html#anchorComment

passante

Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entêtement de l'état sur la Shoah

Message par Isa le Ven 29 Fév 2008 - 17:01


Isa

Nombre de messages : 7
Localisation : Paris
Emploi : professeur de philosophie
Date d'inscription : 13/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entêtement de l'état sur la Shoah

Message par Invité le Ven 29 Fév 2008 - 17:05

« D’une main, Nicolas Sarkozy instrumentalise la mémoire de la Shoah, et de l’autre, il occulte le passé colonial, et le présent néo-colonial de la France, comme dans son discours de Dakar de juillet dernier, s’indigne Xavier Renou, porte-parole du collectif génocide made in France. Cet angle mort de notre Histoire officielle, que traduit bien les manques de la Cité de l’immigration, rend possible, ici, une politique de plus en plus hostile aux étrangers, chassés jusque dans les cours de maternelles, et là-bas, un soutien sans faille aux dictateurs de la « françafrique », comme au Tchad et ailleurs. »
http://www.genocidemadeinfrance.com/spip.php?article21

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entêtement de l'état sur la Shoah

Message par labaudroie le Mar 4 Mar 2008 - 2:59

C'est quoi le but de vouloir imprégner l'esprit des jeunes de pareilles horreurs ?

labaudroie

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 26/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'entêtement de l'état sur la Shoah

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum