Le site note2be remet-il en cause la notion de communication?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le site note2be remet-il en cause la notion de communication?

Message par fanny le Mar 15 Avr 2008 - 23:54

Bonjour,

Je suis en master de communication culturelle, et dans le cadre d'une étude sur l'écriture multimédia, j'étudie, avec deux de mes collègues, le site note2be.A travers son dispositif éditorial, nous avons pu jusqu'ici constater que ce site faisait référence à différents univers, tel MSN ou encore Popstar (le logo possède la même typographie) et qu'il mettait en concurrence directe deux institutions, l'école et internet: hier c'était le prof qui notait les élèves et aujourd'hui c'est internet qui note l'école. Nous poursuivons actuellement notre analyse...
Et nous observons également les réactions que ce site suscite, à travers ce forum de discussion: pourquoi utiliser des pseudos alors que l'on nomme directement les professeurs? Ecrire via un écran est-il un moyen de s'émanciper pour les jeunes? Pourquoi cette propension de nos contemporains à mettre des notes partout? Que pensez-vous de cette obcession à tout évaluer, tout et maintenant?
Il semble que nous vivions dans une société qui veut communiquer sans cesse, mais avec qui et pour se dire quoi? Peut-on parler d'une remise en question du web 2.0?
Je serai intéressée de connaitre les différents avis sur cette remise en cause de la communication...A vos clavier si ça vous tente!!!

fanny

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 02/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le site note2be remet-il en cause la notion de communication?

Message par lalotte le Mer 16 Avr 2008 - 6:38

Hop, je suis la première à répondre... (pour information, je suis pour Note2be)
Je pense que certaines de vos questions ont été maintes fois soulevées dans les différents forums.
Concernant l'anonymat des élèves... Personnellement, je reste persuadée qu'un élève peut, dans l'anonymat (donc, derrière son écran et derrière un pseudo), s'affranchir de certaines contraintes: la première serait la peur des représailles de la part du prof (fondée ou infondée) la seconde, serait la possibilité de s'affranchir du groupe auquel il appartient (il est parfois difficile d'aller à l'encontre de l'avis général de ses camarades).
La volonté d'évaluer me paraît légitimée par le foisonnement de services de notre société actuelle. On ne s'y retrouve plus, les entreprises, les sites, les livres et les produits pullulent et mis à part les géants aux logos et à la publicité "tapageuse", le consommateur/citoyen/internaute/lecteur (etc.) n'a plus aucune lisibilité (quels livres? quels produits? quels sites? quels hôtels? et donc... quelle école? quel prof? quel docteur? quelle entreprise?) Cela me paraît une réaction tout à fait logique à cette effervescence des marchés. L'individu ne veut pas être débordé et l'évaluation lui permet d'avoir un sentiment de contrôle sur des choses qui lui échappent. Quant aux professeurs et aux docteurs, je dirais qu'ils sont le symbole même d'une caste d'intouchables et que leur évaluation est en quelque sorte le franchissement d'un véritable tabou social, quant à savoir s'il faut toujours renverser les tabous...
Les sites de notation me semblent être une forme intéressante de communication puisqu'ils établissent plusieurs dialogues, il y a le dialogue entre le "notant" et le "noté" (l'évaluation à proprement parler) et le dialogue entre le "notant" et le "consultant". Donc, on a un message qui s'adresse du notant à la fois au noté et à celui qui vient s'informer des notes. Mais le regard du consultant est important... Je vais faire hurler les profs, mais, sur un site d'évaluation d'hôtels par exemple, on peut établir un "historique" des commentaires et s'apercevoir qu'un hôtel a rétabli certains problèmes suite à des commentaires négatifs alors que de très bons hôtels, assis sur leurs premiers lauriers, se sont laissés dépasser et ont un peu relâché l'attention... De même, on peut lire des commentaires et faire la part des choses. Certains commentaires transpirent un parti pris, une mauvaise foi ou des caractères difficiles à contenter (je pense encore une fois aux commentaires sur les hôtels, mais aussi un commentaire de fan pour un album musical ou une critique de lecteur sur un livre).
Le "consultant" voit aussi sa lecture évoluer sur ce type de site.
Et on pourrait aussi parler d'une communication entre "notants", entre "notés" et entre "consultants", si on pense à tous les forums de discussions qui permettent à ces groupes "solidaires" de s'exprimer.
Le procès note2be, à mon avis, a remis en question plusieurs choses mais si vous en restez à la communication, non, je ne pense pas qu'elle soit en danger: comme je l'avais prédit sur le forum (et comme finalement cela s'est produit), internet n'a pas de frontières et la loi n'est pas la même partout... donc, le web 2.0 se fera quoi qu'il arrive (je préfèrerais personnellement qu'il se fasse en France dans des conditions acceptables mais bon...)
Désolée, je suis une grande bavarde...

lalotte

Nombre de messages : 225
Age : 40
Emploi : Parent d'élève
Date d'inscription : 08/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le site note2be remet-il en cause la notion de communication?

Message par Fabien le Mer 16 Avr 2008 - 12:34

Et bien personnellement je pense que ça remet en cause la notion de communication directe, pour mettre en place une communication virtuelle, fictive. Le dialogue se fait de façon biaisé. Je ne reviendrais pas sur l'éthique même de note2be, après communiquer par pseudo et sous couvert permet sûrement à certains élèves de s'exprimer plus librement. Je n'y voit pas que du négatif dans ce genre de méthode de communication donc, mais c'est un grand risque vers un glissement dangereux si ce genre de communication prend le pas sur une communication plus humaine. On communique de moins en moins directement avec un interlocuteur direct et de plus en plus via un intermédiaire ( dans ce cas, un forum ) , on s'éloigne du concret. De plus, la tendance est à se réfugier derrière l'impunité, d'un pseudo ou du vide juridique, ce qui permet de nombreux abus.
Concernant la mode consistant à tout noter, je pense qu'elle répond avant tout à un besoin de tout évaluer, tout hiérarchiser, ayant comme but ( avoué ou inavoué ) de faire pression sur les groupes visés. En effet, ces notations se font selon un ressentir ( dans le cas de commerce ou de service, c'est même logique ) , la part de jugement impartial, de raison, y est moindre.J'irai même jusqu'à dire que cette obsession à tout noter sert une vision visant à encourager, à correspondre à un moule global, et dénoncer ceux qui n'y correspondent pas, voire à une logique économique. Sans compter les attaques faites afin de diffamer, dans le cadre d'entreprise ( je crois que Xavier avait posté à ce sujet ) .
Enfin, concernant le web 2.0, c'est une réalité qui a de multiples adaptations, et qui ne sera pas remise en cause. Après, il reste à espérer que les usages qui en seront fait le seront dans un esprit de bon sens, mais je ne crois pas que son développement soit menacé.
Enfin, tout cela n'est que mon avis !
avatar
Fabien
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 45
Age : 32
Localisation : Seine et Marne
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le site note2be remet-il en cause la notion de communication?

Message par fanny le Mer 16 Avr 2008 - 12:51

J'ai une autre question par rapport à ta réflexion Lalotte qui me vient. Est- ce que tu penses que communiquer derrière un écran, par le biais de ce type de forum, peut faire avancer les choses? N'est-ce pas un moyen de ne pas s'assumer face à autrui? Un forum, oui...mais pour dire quoi et aboutir sur quoi?
C'est une nouvelle forme d'écriture, laissant la porte ouverte à beaucoup de choses( note2be en a fait l'expérience) mais que peut apportez cette nouvelle forme d'écriture?

fanny

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 02/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le site note2be remet-il en cause la notion de communication?

Message par lalotte le Mer 16 Avr 2008 - 16:06

Exemple personnel... dans la vie, je suis assez timide et je fuis le plus possible les conflits (et là, je peux te dire que tous les profs qui sont sur ce forum viennent d'être surpris). Autant dire que je n'aurais JAMAIS osé affronter en face à face réel les opposants à note2be (d'autant qu'aux premières heures, ils étaient particulièrement violents).
Donc, dans mon cas, c'est plutôt le contraire, pour une fois, je me défends, je défends mon avis, ce que je n'aurais pas osé faire autrement. Je ne sais pas, bien évidemment, si je serais capable aujourd'hui de me jeter dans un débat tel que celui-là dans la "réalité".
Je pense que derrière son écran, les discussions houleuses font moins peur (le nombre de forums sur internet qui se seraient terminés en d'autres temps en bagarres de saloon est incalculable) et on a le temps de réflêchir un peu plus à ce qu'on va dire/écrire. Donc, la violence physique est écartée de la discussion, au pire, on assiste à une violence verbale (qui peut-être modérée). Les règles de la discussion existent, elles sont fixées par l'administrateur et les modérateurs les font respecter (bon, là, j'ajouterais tout de même "quand ils le peuvent", sinon, je vais faire sourire).

Mais, pourquoi devrait-on absolument, "s'assumer" face à autrui? Ce qui compte dans une discussion, c'est l'échange d'idées, non? Si on prend un bon roman, et que l'auteur utilise un dialogue fictif pour faire passer ses idées, on se fiche bien de savoir s'il a ou non "assumé" son idée. J'ai toujours beaucoup aimé la triade réalité+fiction=vérité, c'est un cocktail que je trouve très intéressant.
Bien sûr, je pense qu'on n'est jamais à l'abri d'un achoppement dans une discussion (un moment où on n'avance plus) mais on peut vraiment avoir sur un sujet une multitude d'avis différents qui s'expriment (sans parler d'une certaine mixité sociale qui, dans la vie réelle, est plus difficile à reproduire).
Quand il y a un débat à la télévision, l'animateur choisit ses intervenants et crée soit une communauté d'avis convergents qui vont pousser une idée commune au plus loin, soit une mixité d'avis divergents qui vont opposer leurs idées pour déterminer qui a raison. La présence de l'animateur et le fait que ce soit filmé plaçait déjà la discussion dans un certain "artifice": montage, arbitrage, reportages-exemples plus ou moins objectifs, etc.
Dans un forum tel que celui-ci, on a une réelle mixité, et la possibilité de faire avancer la discussion selon deux dynamiques: les arguments peuvent s'opposer ou approfondir, c'est pas mal!!!
L'artifice est déplacé, il est dans l'effacement de la personne derrière son pseudo (une sorte de comédie de masques), alors bien sûr, tout le monde ne se cache pas (ex: Y****T****) mais en tout cas, je pense que les points de vue échangés sont réels et dans la virtualité du lieu de l'échange (le réseau). Mais je pense que la triade est toujours présente.
On peut aussi se demander à quoi servent les discussions des forums (et peut-être envisager qu'on a beau donner son avis, échanger des idées, établir des consensus, cela ne sert pas à grand'chose puisqu'il n'y a pas de répercussions concrètes (lois, organisations, manifestations...).

lalotte

Nombre de messages : 225
Age : 40
Emploi : Parent d'élève
Date d'inscription : 08/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le site note2be remet-il en cause la notion de communication?

Message par KaXz le Mer 16 Avr 2008 - 18:19

Il y a aussi dans une mesure moindre, à travers le pseudonyme, la protection de notre vie privée, comme le disait je ne sais plus qui, on a rien de plus personnel que notre nom, et sur Internet il y a un peu trop de vautours pour le laisser a la vue de tous.
On est déja un peu trop spammés, ciblés par des pubs intelligentes qui reflètent les propos qu'on a tenu 5 jours plus tot etc, raisons de plus pour passer cette vie virtuelle avec un nouveau nom.
La question que vous posez (pourquoi utiliser des pseudos alors que l'on nomme directement les professeurs) est très juste et cela a d'ailleurs été le cheval de bataille de ce forum, comme le dit l'entête, pas entièrement contre le principe, mais totalement contre la violation des données personnelles.

Ensuite je note avec intéret votre lien établi entre MSN Popstar et Note2be parce que figurez vous qu'au même titre que de nombreux autres ils sont une vitrine de l'adolescence, le piège étant que contrairement aux apparences ils ne sont pas fait pour les jeunes, ils sont fait pour utiliser les jeunes et engendrer des gains d'argent. MSN véhicule énormément de publicité, Popstar de l'audience (donc de la pub), quant à Note2be, ce site n'a été créé que dans un but purement marketing, de la pub il n'y avait que ca . Je ne parle pas la du concept, on s'en fout, je parle de l'objectif principal du réalisateur du site.
Mais je ne vous apprends rien je suis, que tout ce qui est soi disant fait pour nos jeunes aujourd'hui, l'est dans le seul but de faire du fric du fric du fric, avant Internet ca existait déja, ca existe toujours, on vide le porte monnaie des parents en aguichant les enfants avec des burgers succulents (mais gras), des legos (tm), des consoles encore plus mieux quela dernière sortie il y a 6 mois mais qu'il faut absolument avoir quand meme....j'en passe et des meilleurs...

Actuellement la communication entre les sociétés de productions et le consommateur c'est la carotte et les anes. C'est plus de la manipulation que de la communication.

KaXz
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 221
Localisation : Sous un soleil tropical
Date d'inscription : 14/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le site note2be remet-il en cause la notion de communication?

Message par lalotte le Lun 21 Avr 2008 - 1:46

Je suis désolée, je vais sans doute encore faire hurler... mais si le nom et le prénom constituent quelque chose de très "personnel", je ne les qualifierais pas de "privés", bien au contraire... Ils constituent notre état civil, donc notre état dans la société. Quant aux données professionnelles (nom+prénom+métier+établissement/entreprise), je pense vraiment qu'elles échappent totalement au domaine du "privé"... (qui n'a, je le rappelle, pas de définition très précise).
Quant au reste de vos arguments, je trouve que vous exagérez Kaxz... vous devriez vous retirer dans les îles Marquises si cette société mercantile vous affole à ce point... cela fait des générations que l'on entend le même refrain: "l'argent, le mal de la société, le nerf de la guerre, la publicité, les nouveaux médias, la culture s'effondre, on ne respecte plus rien, y a plus de jeunesse, y a plus de saison, etc, etc..." Je trouve que c'est un discours bourré de lieux communs un peu faciles, il ne change quasiment pas d'une époque à l'autre (et cela depuis des siècles).
Il faut savoir évoluer et surtout garder le meilleur de ce que le progrès nous propose au lieu de TOUT rejeter en bloc...

lalotte

Nombre de messages : 225
Age : 40
Emploi : Parent d'élève
Date d'inscription : 08/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le site note2be remet-il en cause la notion de communication?

Message par Fabien le Lun 21 Avr 2008 - 20:59

Ben encore une fois je suis pas d'accord !!! Razz
Je crois que par définition il n'y a rien de plus privé que son identité. C'est la nature même des démocraties que d'assurer la protection de cette identité, au contraire des totalitarismes d'ailleurs. Il n'y a aucun progrès à être jeté en pâture en public si tel n'est pas son choix.
Et je suis donc d'accord avec les arguments de KaXz ! Le progrès n'est pas linéaire, c'est téléologique comme idée ça, et on ne va pas forcément donc dans cette idée de progrès. Il y a des choses à changer dans la société, et le contexte difficile actuel montre que cette idée de progrès dont vous parlez est fortement contestable, les choses n'allant pas mieux dans notre société. Il ne faut pas subir les événements en se disant qu'ils vont forcément vers le futur et donc vers l'avant, alors qu'il y a des choses contestables.
avatar
Fabien
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 45
Age : 32
Localisation : Seine et Marne
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

J'adore discuter avec toi, tu vaux 6/20

Message par Cripure le Lun 21 Avr 2008 - 23:15

Alors, ça discute toujours ? Bonsoir à tous.
En voilà des questions savantes ! C'est quand même une drôle de communication que celle qui commence par une évaluation, non ? En outre, j'avais le sentiment opposé lorsque n2b existait encore : que le fait de mettre une note pourrait très bien, dans l'esprit de l'élève, "solder un compte", représenter une sorte sinon de vengeance, du moins de réponse... qui n'interrogerait pas ses manques éventuels.
Mais je demeure convaincu que c'était avant tout un truc pensé pour faire du fric facilement. Le forum était conçu pour que de grands débats naquissent, d'où seraient faites grosses guerres, entre de faux lycéens pro n2bd'une part, de vrais profs d'autre part, mais aussi de vrais profs faux lycéens et contre n2b. Et j'imagine que chaque "clic" devait se monnayer d'une façon ou d'une autre.
C'est fou comme ça me semble vieux et lointain, tout ça.
Bonne continuation.

Cripure

Nombre de messages : 234
Age : 52
Emploi : professeur agrégé de lettres classiques
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le site note2be remet-il en cause la notion de communication?

Message par lalotte le Mar 22 Avr 2008 - 6:19

Oh, bonsoir, Cripure... vous devez dire à qui vous mettez 6/20 sinon ça n'est pas drôle!!!! (je pense que la question posée au départ par notre étudiante en communication vaut plus qu'un 6/20...)
Je ne sais pas si c'est mettre une note est la "meilleure manière" d'entamer un dialogue mais vous admettrez peut-être que l'absence de dialogue est parfois bien pire... (et je pense qu'il y avait absence de dialogue entre le corps enseignant et le "public"... à quelques exceptions près bien entendu!)
Donc, peut-être faut-il repenser la question de fanny et se demander si les outils de communication n'ont pas tout simplement changé notre manière de communiquer? si elle passe par un dialogue ou par des échanges de points de vue plus ou moins offensifs ou défensifs... A vous!

lalotte

Nombre de messages : 225
Age : 40
Emploi : Parent d'élève
Date d'inscription : 08/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le site note2be remet-il en cause la notion de communication?

Message par passante le Mar 22 Avr 2008 - 16:37

lalotte a écrit:Oh, bonsoir, Cripure... vous devez dire à qui vous mettez 6/20 sinon ça n'est pas drôle!!!! (je pense que la question posée au départ par notre étudiante en communication vaut plus qu'un 6/20...)
Je ne sais pas si c'est mettre une note est la "meilleure manière" d'entamer un dialogue mais vous admettrez peut-être que l'absence de dialogue est parfois bien pire... (et je pense qu'il y avait absence de dialogue entre le corps enseignant et le "public"... à quelques exceptions près bien entendu!)
Donc, peut-être faut-il repenser la question de fanny et se demander si les outils de communication n'ont pas tout simplement changé notre manière de communiquer? si elle passe par un dialogue ou par des échanges de points de vue plus ou moins offensifs ou défensifs... A vous!

cripure a raison sur toute la ligne, comme d'hab' et vous le savez

j'ignore à qui il met 6/20, mais je sens qu'il n'avait aucune prétention à être drôle

Je ne sais pas si c'est mettre une note est la "meilleure manière" d'entamer un dialogue
vous parlez de qui? de cripure ou de N2B?
Very Happy

y a pas trente six moyens de communiquer: le face-à-face, la relation duelle
avec tous les risques de ne pas être protégé par un pseudo et un anonymat cucul

in-con-tour-nable

lalotte, vous êtes un personnage sympa
pourquoi, dès que vous parlez à cripure, on entre dans une autre dimension?
conseil de vioque: rencontrez-le, face-à-face, en relation duelle
...alors, vous aussi atteindrez la comm.
la vraie, pas la bidon

passante

Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le site note2be remet-il en cause la notion de communication?

Message par passante le Mar 22 Avr 2008 - 17:01

fanny a écrit:Bonjour,


Il semble que nous vivions dans une société qui veut communiquer sans cesse

fanny,

elle se lance dans tous les leurres et appelle ça communication
derrière l'écran... quelle illusion

sais-tu que les psys doivent soigner de nouvelles addictions? celle au PC et à internet?
déréalisation, dépersonnalisation, effets de manque, perte des liens sociaux, etc...
comme l'alcool (pathologie et non vice) pour certains, pour beaucoup, le net et sa soi-disant comm, sont les utopies du droit à exister


notre société ne veut pas communiquer
le voudrait-elle, elle le ferait dans le réel
avec les risques y afférant
les risques personnels, bien sûr

passante

Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le site note2be remet-il en cause la notion de communication?

Message par lalotte le Mar 22 Avr 2008 - 21:19

passante a écrit:
cripure a raison sur toute la ligne, comme d'hab' et vous le savez

j'ignore à qui il met 6/20, mais je sens qu'il n'avait aucune prétention à être drôle

Je ne sais pas si c'est mettre une note est la "meilleure manière" d'entamer un dialogue
vous parlez de qui? de cripure ou de N2B?
Very Happy

lalotte, vous êtes un personnage sympa
pourquoi, dès que vous parlez à cripure, on entre dans une autre dimension?
conseil de vioque: rencontrez-le, face-à-face, en relation duelle
...alors, vous aussi atteindrez la comm.
la vraie, pas la bidon

Passante... je n'ai pas l'intention d'agresser Cripure, bien au contraire puisque il est un de mes interlocuteurs préférés depuis le début de toute cette histoire!!! (et quand je dis "préféré", ce n'est pas dans l'idée d'évaluer mes interlocuteurs, bien entendu!)
Je comprends tout à fait les inquiétudes que peuvent créer les nouvelles technologies, je comprends même parfaitement qu'on applique une certaine vigilance à leur égard mais si nous revenions en arrière un instant...
Il a dû se passer à peu près la même chose à l'apparition de la poste, puis du téléphone, puis du minitel, etc, etc.
Vous parlez des pathologies liées à ces technologies mais nous avons une faculté à développer des manies qui est toute humaine: on imagine très bien l'accro du courrier, l'accro du téléphone, l'accro de la télévision, puis l'accro du minitel, l'accro du sms... Il existe des milliers de monomanies toutes plus différentes les unes que les autres. Doit-on fermer tous les casinos, arracher toutes les vignes, débrancher tous nos modems, et même, pour protéger tous ceux qui sont atteints de ce mal incurable qui consiste à se réfugier dans les livres pour échapper au monde cruel qui les entoure... doit-on brûler les livres???? Crying or Very sad
Bref, je pense que les relations humaines (communication) évoluent en même temps que le monde qui nous entoure et ce, depuis des siècles, je pense qu'il y a toujours eu des personnes pour se méfier de ce qui change trop vite. Le monde évolue depuis toujours, et nous avec, et nos manières de faire, de communiquer aussi. La communication par lettre ou par téléphone est aussi une communication "faussée" puisqu'elle n'implique pas le face-à-face réel... elle reste néanmoins une forme de communication.
Alors, je serais enchantée de rencontrer Cripure (et vous aussi passante) pour "de vrai", malheureusement, ce n'est pas possible. Je communique les 11/12e de l'année par mail, courrier et téléphone avec toute ma famille, parce qu'ils sont loin, et je trouve ça "chouette".
Quant aux pseudos, personnellement, j'ai tellement de mal à retenir un prénom ou un nom de famille (depuis toute petite) que cela ne me dérange pas vraiment. Je reconnais les voix, le style, l'écriture, il n'y a pas que les noms pour caractériser une personne... et c'est ce que je retiens!

lalotte

Nombre de messages : 225
Age : 40
Emploi : Parent d'élève
Date d'inscription : 08/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le site note2be remet-il en cause la notion de communication?

Message par passante le Mer 23 Avr 2008 - 2:27

passante a écrit:
cripure a raison sur toute la ligne, comme d'hab' et vous le savez

j'ignore à qui il met 6/20, mais je sens qu'il n'avait aucune prétention à être drôle

Je ne sais pas si c'est mettre une note est la "meilleure manière" d'entamer un dialogue
vous parlez de qui? de cripure ou de N2B?
Very Happy

lalotte, vous êtes un personnage sympa
pourquoi, dès que vous parlez à cripure, on entre dans une autre dimension?
conseil de vioque: rencontrez-le, face-à-face, en relation duelle
...alors, vous aussi atteindrez la comm.
la vraie, pas la bidon

je persiste et signe

passante

Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le site note2be remet-il en cause la notion de communication?

Message par KaXz le Mer 23 Avr 2008 - 7:50

lalotte a écrit:Je suis désolée, je vais sans doute encore faire hurler... mais si le nom et le prénom constituent quelque chose de très "personnel", je ne les qualifierais pas de "privés", bien au contraire... Ils constituent notre état civil, donc notre état dans la société. Quant aux données professionnelles (nom+prénom+métier+établissement/entreprise), je pense vraiment qu'elles échappent totalement au domaine du "privé"... (qui n'a, je le rappelle, pas de définition très précise).
Quant au reste de vos arguments, je trouve que vous exagérez Kaxz... vous devriez vous retirer dans les îles Marquises si cette société mercantile vous affole à ce point... cela fait des générations que l'on entend le même refrain: "l'argent, le mal de la société, le nerf de la guerre, la publicité, les nouveaux médias, la culture s'effondre, on ne respecte plus rien, y a plus de jeunesse, y a plus de saison, etc, etc..." Je trouve que c'est un discours bourré de lieux communs un peu faciles, il ne change quasiment pas d'une époque à l'autre (et cela depuis des siècles).
Il faut savoir évoluer et surtout garder le meilleur de ce que le progrès nous propose au lieu de TOUT rejeter en bloc...

Outre mon nom, mon identité intègre aussi mon caractère de cochon qui fait de moi un idéaliste utopiste pessimiste en puissance.

Mais la c'est bien vous qui, dans votre énumération -extrapolée- mélangez les genres. J'ai beau regarder autour de moi je ne vois pas ce qu'on peut trouver de charmant à ce monde mercantile, et encore moins ce qu'il apporte pour qu'on puisse comme vous à ce point le défendre.

Prenons un exemple au hasard, mêlant les jeunes, le multimédia, et les grosses entreprises....tiens les forfaits de téléphone portable. Les publicités parlent djeuns, manipulent allègrement les tournures de phrases pour promettre toujours plus plus MAIS plus payant (marqué en tout petit en bas), pas grave c'est le budget de papamaman derrière qui trinque, pendant ce temps-là fiston chéri (fifille chérie n'est pas mieux) peut, avec son tout nouveau forfait MMS illimité, s'échanger des vidéos de happy slapping toute la journée, amuser la galerie au lycée, s'encourager a faire pareil ou à le tolérer (c'est aussi pire) et se planter complètement dans ses études.

Pas grave, tant qu'ils payent, qu'est ce qu'on en a à foutre que les jeunes tournent mal ?

Je sais c'est un peu HS d'apparence, mais non c'est juste pour asseoir le fait que Oui, actuellement tout est dirigé par la tune, on commercialise pas encore à grande échelle de voiture propre (ca existe depuis des années) parce qu'on a encore au moins 5 ans de réserves de pétrole à TAXER, on interdit pas le tabac parce que y'a 10 millions de fumeurs qui PAYENT leurs clopes chaque jour...alors j'admets être pessimiste, mais là je suis juste réaliste.
Se construire son ptit monde en s'imaginant que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, c'est une fiction rattrapée par la réalité chez de plus en plus de personne en France, merci l'acharnement médiatique. Etre entouré de Candide tous plus niais et aveugles les uns que les autres, ça, ça me fait peur.

KaXz
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 221
Localisation : Sous un soleil tropical
Date d'inscription : 14/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le site note2be remet-il en cause la notion de communication?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum