Où va-t-on ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par Carl le Sam 22 Mar 2008 - 14:26

ok ok erreur, je voulais me sentir plus près c'est tout... Razz

Carl
Admin
Admin

Nombre de messages : 555
Age : 33
Localisation : Palaiseau
Emploi : étudiant en prépa CAPES Histoire Géographie
Loisirs : Informatique...
Date d'inscription : 19/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.frichtiweb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par passante le Sam 22 Mar 2008 - 15:42

Tsunade a écrit:
Carl a écrit:Ne serait-ce pas plutôt à Verrières le Buisson ce dont tu parles ? ->J'habite pas loin, je me prépare !

Non c'est La Verrière près de Maurepas, Elancourt, Trappes, Saint Quentin en Yvelines.
J'habite la ville à côté de La Verrière, faut-il y voir un signe? Razz

déménage! vite! Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

passante

Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par Cripure le Sam 22 Mar 2008 - 19:44

lalotte a écrit:Exemple presque personnel, une amie... qui s'en prenait plein la pomme, les profs la trouvaient nulle et ne se gênaient pas pour lui dire que son seul espoir serait de se marier et de se consacrer à ses enfants (comme si c'était facile, soit dit en passant), eh bien, elle a tenu tête et aujourd'hui, elle est... notaire (pas mal, quand même!!!)

C'est vrai que de telles remarques sont honteuses de la part de gens qui veulent recevoir quelque considération. Mais indépendamment de cet exemple, il faut bien faire comprendre ce qu'est un conseil. Effectivement, celui qui conseille n'est pas celui qui prend la décision, et le conseilleur n'a pas nécessairement raison. S'il savait l'avenir, il tirerait les cartes à Mitterrand ou à Sarkozy, au lieu de chercher à instruire Very Happy
Ce n'est qu'un conseilleur. Mais il n'est pas à dénigrer pour autant.
Et j'insiste sur le fait que pour qu'une amorce de discussion commence avec l'EN, il faut de la part des extérieurs un début de cohérence. On ne peut pas à la fois reprocher aux enseignants de ne pas s'impliquer, de ne pas s'intéresser à autre chose que leurs cours, et leur reprocher de s'immiscer dans les décisions familiales.

Cripure

Nombre de messages : 234
Age : 52
Emploi : professeur agrégé de lettres classiques
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par passante le Sam 22 Mar 2008 - 20:15

passante a écrit:
ton mec, c'était un nul, una m**** ( mis ainsi, la censure va pas frapper Very Happy ) Edit Carl : La censure frappe quand même Wink

il a osé! censurer un mot de si belle consonance!
j'en suis marrie Very Happy

passante

Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par Carl le Sam 22 Mar 2008 - 21:28

Et pourtant je suis quasi bilingue espagnol... mais je ne peux accepter Wink

Carl
Admin
Admin

Nombre de messages : 555
Age : 33
Localisation : Palaiseau
Emploi : étudiant en prépa CAPES Histoire Géographie
Loisirs : Informatique...
Date d'inscription : 19/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.frichtiweb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par passante le Sam 22 Mar 2008 - 21:33

Carl a écrit:Et pourtant je suis quasi bilingue espagnol... mais je ne peux accepter Wink

Mann ! ich lache !

passante

Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par Carl le Sam 22 Mar 2008 - 21:56

Sad j'ai fait 3 ans d'allemand LV3 et je comprend pas...

Sad -> notre prof pendant ces 3 années, a eu bien du mal... avec sa petite classe de LV3 allemand Razz

Carl
Admin
Admin

Nombre de messages : 555
Age : 33
Localisation : Palaiseau
Emploi : étudiant en prépa CAPES Histoire Géographie
Loisirs : Informatique...
Date d'inscription : 19/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.frichtiweb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par lalotte le Sam 22 Mar 2008 - 22:07

Cripure 2 a écrit:
Et j'insiste sur le fait que pour qu'une amorce de discussion commence avec l'EN, il faut de la part des extérieurs un début de cohérence. On ne peut pas à la fois reprocher aux enseignants de ne pas s'impliquer, de ne pas s'intéresser à autre chose que leurs cours, et leur reprocher de s'immiscer dans les décisions familiales.

Je pense que nous sommes sur la même longueur d'ondes, Cripure...
Il faudrait rétablir une sorte de charte (tacite) parents-élèves-professeurs qui permettrait d'avoir une meilleure visibilité dans les interactions et on arriverait plus facilement à rétablir les "domaines réservés" de chacun. Toutes les frontières ont disparu: on traîne élèves et professeurs devant les tribunaux dès qu'ils dépassent des limites qui ne sont plus vraiment définies, des parents refusent des redoublements, des orientations se font en dépit du bon sens, on laisse s'installer le règlement de compte et l'abus de pouvoir, etc., tout cela n'a pas lieu d'être dans l'Education nationale.
Certains parents, certains professeurs, certains élèves abusent très largement de ce grand fouillis.
Il est certain qu'une discussion s'impose, il faudra se préparer à ce qu'elle soit violente au début (je pense que tous les forums autour de note2be nous l'ont démontré) avant d'arriver à avancer ... Il faudra peut-être préparer les intervenants sur votre site à une certaine violence (je dis cela, parce qu'en tant que modératrice de note2be, certains soirs, je ne me sentais pas très bien et pourtant "j'encaisse" généralement bien!)
J'aurais cependant une question à adresser à Carl... votre site aura-t-il vocation à influencer un tant soit peu l'EN? discuter, c'est bien (d'ailleurs, vous l'avez compris, j'adore ça!!!) mais il faut tout de même que ça amène à un changement. C'est top secret ou bien vous avez un plan?

lalotte

Nombre de messages : 225
Age : 40
Emploi : Parent d'élève
Date d'inscription : 08/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par passante le Sam 22 Mar 2008 - 22:15

lalotte a écrit:Il faudra peut-être préparer les intervenants sur votre site à une certaine violence

top-secret: carl a décidé de prendre lalotte comme modo-chef...
s'cuse, pas pu résister à la blague

J'aurais cependant une question à adresser à Carl... votre site aura-t-il vocation à influencer un tant soit peu l'EN? discuter, c'est bien (d'ailleurs, vous l'avez compris, j'adore ça!!!) mais il faut tout de même que ça amène à un changement

top-secret: carl va se médiatiser
décidément, je résiste à tout sauf à la tentation Very Happy

passante

Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par passante le Sam 22 Mar 2008 - 22:19

Carl a écrit:Sad j'ai fait 3 ans d'allemand LV3 et je comprend pas...

épatant ! je mettrai mes mots poétiques dans la langue de goethe

oui, mais après les vannes envoyées à lalotte, elle va me trah...heu...traduire Very Happy

passante

Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par lalotte le Sam 22 Mar 2008 - 22:27

Passante, ich lache auch... (pour carl: je ris aussi)
modo-chef, hum... ich weiss nicht... (pour carl: je ne sais pas)

lalotte

Nombre de messages : 225
Age : 40
Emploi : Parent d'élève
Date d'inscription : 08/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par passante le Sam 22 Mar 2008 - 22:29

lalotte, sérieusement à présent !

1-la discussion devrait se produire au réel
2-puisque forum il y aura, que son objectif soit de pallier la carence mais aussi d'inciter à la détente du face-à-face
3-il serait nuisible, dans un premier temps ,d'avoir comme but de changer l'EN... trop présomptueux
4-si le forum à venir contribue à amorcer des dialogues, à aider des élèves, des parents, des enseignants dans leurs questionnements, alors, c'est déjà magnifique

on commence humble, puis on verra

z'êtes d'accord?


Dernière édition par passante le Sam 22 Mar 2008 - 22:30, édité 1 fois (Raison : répétition de verbe)

passante

Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par passante le Sam 22 Mar 2008 - 22:34

lalotte a écrit:Passante, ich lache auch... (pour carl: je ris aussi)
modo-chef, hum... ich weiss nicht... (pour carl: je ne sais pas)

vous voyez? elle commence déjà! elle traduit! Very Happy

bon, j'opte pour une autre langue
fortomi!

passante

Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par lalotte le Sam 22 Mar 2008 - 22:41

ni hao ma?
wo jiao lalotte...
je suis entièrement d'accord passante: commencer doucement et répondre aux problèmes des individus en priorité...
mais, je voulais avoir l'avis de carl sur sa vision à long terme.
Si je peux me permettre, si le site que vous créez n'est qu'un forum de plus sur internet, c'est sans intérêt... c'est pourquoi j'imagine que carl a une idée un peu plus précise pour l'avenir et je suis, je l'avoue, curieuse!!! (mais, je comprendrais très bien qu'il classe ce genre d'idée dans la catégorie "secrets")

lalotte

Nombre de messages : 225
Age : 40
Emploi : Parent d'élève
Date d'inscription : 08/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par passante le Sam 22 Mar 2008 - 22:49

lalotte a écrit:ni hao ma?
wo jiao lalotte...
je suis entièrement d'accord passante: commencer doucement et répondre aux problèmes des individus en priorité...
mais, je voulais avoir l'avis de carl sur sa vision à long terme.
Si je peux me permettre, si le site que vous créez n'est qu'un forum de plus sur internet, c'est sans intérêt... c'est pourquoi j'imagine que carl a une idée un peu plus précise pour l'avenir et je suis, je l'avoue, curieuse!!! (mais, je comprendrais très bien qu'il classe ce genre d'idée dans la catégorie "secrets")


je vais être triviale
s'il le fait pour faire la nique à cola(vérifiez l'expression avant censure: faire la nique= faire un pied de nez)....donc, s'il le fait pour se la jouer cola, c'est pas bon, pas bon du tout
s'il le fait dans un autre esprit, qu'il garde ses espoirs et ses secrets pour lui
je suis férue de Le Carré Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy ... la taupe

passante

Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par xavier le Sam 22 Mar 2008 - 23:19

lalotte a écrit:Il faudrait rétablir une sorte de charte (tacite) parents-élèves-professeurs qui permettrait d'avoir une meilleure visibilité dans les interactions et on arriverait plus facilement à rétablir les "domaines réservés" de chacun

C'est ce qu'a fait ou est en train de faire la Communauté flamande (en Belgique, chaque Communauté est responsable pour l'enseignement obligatoire)

Ils font signer aux parents un règlement dans lequel figure par exemple, l'obligation de regarder le journal de classe de leur enfant au moins une fois par semaine (sic), de parler un tant soit peu la langue de l'enseignement de leurs enfants, de répondre aux avis dans le journal de classe, etc.

Je trouve cela pas mal, cela permet de signifier clairement aux parents ce que l'on attend d'eux.

Mais si c'est trivial parfois

xavier

Nombre de messages : 139
Emploi : prof
Date d'inscription : 17/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par passante le Sam 22 Mar 2008 - 23:44

merci xavier

les parents devaient signer le cahier du jour tous les soirs...ils le faisaient, ma persusasion était terrible, ainsi rien ne leur était caché
ils avaient le droit et le devoir de corriger les fautes restantes, celles de l'enfant, celles de l'instit, aucune baisse de note ne pouvait intervenir pour autant
les enfants relevaient eux-mêmes leurs notes dans un cahier que chacun "bricolait" selon mes consignes, faisaient les moyennes en fin de semaine, sous ma "généreuse houlette de douce instit " Very Happy

la page d'en face comportait trois rubriques: élève, parent, enseignant
les parents signaient et se lâchaient en fin de semaine
d'incroyables dialogues à trois s'établissaient dans pas mal de "cahier de notes"
( carl, je ne mettais pas de gros mots Very Happy )
un boulot dingue pour l'enseignant, c'est d'accord, puisqu'aussi bien, je signais et contre-signais TOUT
eux aussi, d'ailleurs Very Happy les pauvres!


le croiriez-vous? certaines gens prennent l'école pour une cathédrale interdite, comme l'a si bien dit antidel pour les classes transplantées( gêne, pudeur, que sais-je)
là, c'étaient les prémices du dialogue en direct et aussi son prolongement
un bonheur pour eux
un bonheur pour l'enfant
un bonheur pour moi

passante

Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par Carl le Sam 22 Mar 2008 - 23:49

Ne t'inquiète pas, je ne souhaite pas monter en flèche et faire un gros buzz dès le départ ! et je ne vogue pas sur la vague !

Je cherche tout d'abord avec ce site à remettre en route un dialogue perdu... ensuite, pour le reste, c'est un secret... et vous verrez dans le temps suivant le bon fonctionnement les possibilités prévues !

Carl
Admin
Admin

Nombre de messages : 555
Age : 33
Localisation : Palaiseau
Emploi : étudiant en prépa CAPES Histoire Géographie
Loisirs : Informatique...
Date d'inscription : 19/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.frichtiweb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par passante le Dim 23 Mar 2008 - 0:20

Carl a écrit:Ne t'inquiète pas, je ne souhaite pas monter en flèche et faire un gros buzz dès le départ ! et je ne vogue pas sur la vague !

Je cherche tout d'abord avec ce site à remettre en route un dialogue perdu... ensuite, pour le reste, c'est un secret... et vous verrez dans le temps suivant le bon fonctionnement les possibilités prévues !


accepte toutes les bonnes volontés, d'où qu'elles viennent
sois plus souple dans les rappels à l'ordre( j'vais m'faire trucider Very Happy )
accepte aussi les forumeurs qui déclenchent des réactions épidermiques, tu risques de louper les meilleurs sinon
les dialogues étaient comme la loue: elle se perd dans le karstique , puis renaît en puissance impressionnante

nous avons travaillé "contre", c'était une urgence
travaillons "pour", c'est une nécessité


heu...j'résiste à tout, tu le sais....une dernière blague: ne te marie pas avec cola( coluche et le luron)
ma lalotte, c'est pas contre toi, reste et aide-nous...

passante

Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par xavier le Dim 23 Mar 2008 - 0:26

[quote=passante]top-secret: carl a décidé de prendre lalotte comme modo-chef...[/quote]

Je crois que vous avez fait ce que vous pouviez, lalotte sur note2be.com .


Peut-être que dans quelques temps, nous pourrons évaluer tout cela.

Pour ma part je n'ai jamais eu l'impression que vous étiez agressive ou que vous agissiez de manière partiale.

Je voulais le dire puisque j'ai sévi sur note2be.com sous d'autres pseudo, pas seulement celui que j'utilise ici et qui est mon prénom!

xavier

Nombre de messages : 139
Emploi : prof
Date d'inscription : 17/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par passante le Dim 23 Mar 2008 - 0:40

xavier,

je ne connais lalotte que d'ici
la page de N2B est tournée

à jamais, espérons-le

passante

Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 16/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par xavier le Dim 23 Mar 2008 - 1:21

passante a écrit:xavier,

je ne connais lalotte que d'ici
la page de N2B est tournée

à jamais, espérons-le


C'est vrai, j'aurais dû envoyer en mp

Je signale tout de même que le nom du forum est contre note2be and co

Rolling Eyes

xavier

Nombre de messages : 139
Emploi : prof
Date d'inscription : 17/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par lalotte le Dim 23 Mar 2008 - 2:02

je vous avais reconnu xavier Wink (mais je vous l'avais dit, déjà, en arrivant)...
non, je prévenais simplement que les premières semaines de votre site, buzz ou pas buzz pourraient être violentes. J'ai vraiment ressenti un malaise impressionnant sur note2be, et la fois où j'ai été me défendre sur contrenote2be.unblog, c'était vraiment la même chose... il y avait quelque chose de plus que de l'agressivité "pour/contre", c'était autre chose, un mélange terrible de frustration et de choses assez indéfinissables et certainement très négatives, acides, usantes...
Je voulais simplement prévenir ceux qui se lancent dans ce courageux débat de s'armer "psychologiquement". Certains soirs, j'étais "mal", je ne suis pas une force de la nature mais je me considèrerais comme assez solide psychologiquement (enfin, c'est mon avis). Bref, prévenez vos modos, vos intervenants, cela peut être dur mais ne vous découragez pas... regardez, on discute aujourd'hui et ce n'était certainement pas gagné il y a deux mois Smile Seulement, vous risquez de repartir à zéro, donc , le parcours est à refaire!
Passante, vous avez raté un moment exceptionnel au début de note2be, un "somptueux" message d'un opposant qui avait d'ailleurs compris que j'étais modo (je m'étais trahie très tôt, en fait) et qui pensait que j'étais "la grosse de cola" (je laisse en l'état, après une magnifique métaphore filée de l'auteur, c'était trop "classe")... Wink tout cela appartient heureusement au passé!

lalotte

Nombre de messages : 225
Age : 40
Emploi : Parent d'élève
Date d'inscription : 08/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par Cripure le Dim 23 Mar 2008 - 2:44

lalotte a écrit:J'ai vraiment ressenti un malaise impressionnant sur note2be, et la fois où j'ai été me défendre sur contrenote2be.unblog, c'était vraiment la même chose... il y avait quelque chose de plus que de l'agressivité "pour/contre", c'était autre chose, un mélange terrible de frustration et de choses assez indéfinissables et certainement très négatives, acides, usantes...


Ah oui, Lalotte, vous avez raison, c'est exactement cela.
Mais pourrait-on, sans misérabilisme, faire un petit état des lieux ?
Nous sommes, nous les profs, des gens qui exerçons un métier comme beaucoup d'autres. Pour l'exercer, nous avons fait ce qu'on nous a demandé, ce que notre employeur nous a demandé, à savoir bossé les concours que lui a définis.
Puis nous sommes allés dans les classes qu'on nous a données. Parfois bien loin de chez nous... Près de 3 profs sur 4 exercent plus de 5 ans loin de leur région.
Ce métier, nous l'exerçons dans un cadre qui, pour une part, repose sur une spécificté de notre pays, à savoir qu'à l'école française, on n'est pas spécifiquement tournés vers l'utilitarisme. Il y a une grande part de formation générale qui fait ce que beaucoup d'entre nous considèrent comme de la grandeur... Philo, littérature (et pas expression/communication, beuark !!), mathématiques (et pas calcul), etc.
Et surtout, surtout, d'un enseignement élitiste, nous sommes passés à un enseignement de masse. Parce que le pouvoir politique nous l'a demandé. Parfois avec enthousiasme, parfois à contre-coeur. Moi qui étais en seconde quand Mitterrand a été élu, j'ai été enthousiasmé que des fils de prolos pussent entendre parler en classe de Flaubert et de Racine au lieu d'être envoyés systématiquement sur la chaîne de Peugeot parce que leurs parents y étaient.
Et aujourd'hui ?
On nous reproche que l'enseignement de masse coûte très cher (mais on baisse mes impôts, ce que je n'ai jamais demandé à aucun candidat).
Des gens incapables d'élever leurs gosses nous reprochent de ne pas les former au travail à la chaîne et de faire un boulot inutile.
On nous reproche des vacances que nous payons de nos salaires réduits.
Et il ne se passe pas une semaine, voire un jour, sans qu'une andouille quelconque, dans les médias ou ailleurs, vienne nous attaquer sur les motifs les plus futiles : un jour, nous ne savons pas noter, l'autre jour, nous sommes des nostalgiques dangereux, un troisième, nous travaillons trop peu. Tous ces gens devraient venir les passer, ces fameux concours, et venir exercer une profession aussi avantagée !! Mais non, curieusement, ils ne viennent pas.

Alors oui, quand n2b est né, c'était évident que ça allait péter. Et fort ! C'était évident. Nous travaillons la plupart du temps aujourd'hui contre la société, parce que l'école se veut désintéressée et que notre société se veut aujourd'hui essentiellement marchande. C'est une fatigue énorme, dont on n'a pas idée à l'extérieur. Non, je n'exagère pas, c'est cela le plus épuisant.
Les soixante-huitards dont on nous rebat les oreilles s'opposaient à une école autoritariste et marquée au sceau du psitacisme. Les étudiants et lycéens d'alors rejetaient l'école de l'autorité au nom de l'esprit d'examen, mais la plupart des lycéens contestataires avaient comme bagage culturel bien plus que bien des agrégés actuels. La plupart de nos élèves actuels sont différents. L'esprit critique, mes lycéens s'en foutent. Ils me l'écrivent noir sur blanc quand je leur pose la question. Ils veulent des cours dictés, à gratter dans leurs classeurs, ils veulent des interros où l'on récite, ils ne veulent surtout pas réfléchir. Et les exceptions sont très très rares. Bien sûr que nous exerçons dans des conditions hyper difficiles : nous sommes nécessairement contre la société d'aujourd'hui, parce que cette société n'a pas besoin de gens qui réfléchissent, elle veut des exécutants. Et nos élèves et bon nombre de leurs parents veulent ça également, contre nous.
Qu'arrive un pignouf qui en rajoute en proposant une notation, et publique, et sur le net, et anonyme, et c'est évident que ça pète !!
Pardon pour ce long message, mais je trouve trop peu souvent ces choses-là dites. Alors, comme on n'est jamais si bien servi que par soi-même...

Cripure

Nombre de messages : 234
Age : 52
Emploi : professeur agrégé de lettres classiques
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par lalotte le Dim 23 Mar 2008 - 3:09

Mais Cripure, tout cela je l'avais bien compris. Je suis pour note2be mais je ne suis pas idiote, il m'arrive de me mettre à la place des autres... (en plus, je l'ai déjà dit, j'ai quelques amis profs et certains ont enseigné dans des coins assez... chauds, donc j'ai une petite idée de ce qui se passe dans certains lycées et collèges de France)
La violence assez indescriptible que j'ai ressentie ne concernait pas que les profs... il y a un gros problème social... j'ai vraiment l'impression que les repères sont totalement faussés à TOUS les niveaux. On sent une jalousie de tous pour tous!
On m'a suffisamment reprochée d'être expatriée Mais quel fantasme peut bien se cacher derrière le concept d'expatrié? je vous le demande... et bien pour beaucoup, on gagne plein d'argent, on est blindé d'indemnités, on ne paie pas d'impôts et la vie est forcément plus facile. Ce à quoi je réponds qu'il n'y a en général qu'un salaire (les visas ouvrent rarement le droit de travailler pour le conjoint), que les indemnités ne concernent que quelques privilégiés très haut placés (ou les fonctionnaires qui doivent suivre leur conjoint) et qu'on paie des impôts (et même parfois deux fois!!!).
Bon, les préjugés touchent tout le monde, tous les corps de métiers ont tellement cumulé de privilèges (pour équilibrer quelques "injustices", sans doute) que les autres ne retiennent que ça et tout le monde se jette à la figure les horaires, les bonus (oui, je sais, boni), les voitures ou logements de fonction, l'électricité moins chère, etc., etc. Et on s'arrête à ça!!! C'est parfaitement ridicule...
Je ne vis pas dans le monde des Bisounours mais je suis surprise de voir à quel degré de frustration on est arrivé... je ne crois pas qu'il y ait de métier facile, même mère de famille, je trouve ça dur, c'est pour dire, et pourtant, je me suis déjà fait traiter de feignasse qui touche des allocs (ah, non, je suis à l'étranger, pas d'allocs) à ne rien faire... Je ne pense pas que le débat puisse avancer dans ces conditions, on est totalement hors-sujet!!!
Le sujet de note2be, c'était d'imaginer un moyen pour les élèves de dire ce qu'ils pensaient à leurs profs, bon, la première version s'est soldée par un échec...
je souhaite au site qui se prépare ici de faire mieux, mais j'imagine qu'il faudra passer par l'abominable règlement de comptes social auquel on a pu assister sur n2b... avant de parler des vrais problèmes.
Mais Cripure, gardez tout de même à l'esprit que les profs ne sont pas les seuls à souffrir dans notre société (les hauts salaires sont méprisés, les fonctionnaires dans leur ensemble sont raillés, les mères de famille, j'en ai parlé, les expats aussi, les employés du privé rêvent de la "sécurité" de l'emploi du fonctionnaire et les fonctionnaires rêvent des salaires du privé. Au final, je pense que tout le monde serait très déçu... mais l'herbe est toujours plus verte chez le voisin!

lalotte

Nombre de messages : 225
Age : 40
Emploi : Parent d'élève
Date d'inscription : 08/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où va-t-on ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum