Masquarade prof et autre concpet viellot de l enseignement français a reviser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Masquarade prof et autre concpet viellot de l enseignement français a reviser

Message par Shwems d le Mar 26 Fév 2008 - 16:25

Bonjour,

Ma boite aux lettres étant inaccessible pour l instant, je me permets de répondre ici en "anonyme", mais c est une réponse à porter au crédit de shwems-david-lyon69.

D abord tous ceci est une mascarade, car si la justice se prononce en faveur du petit groupe d enseignants (j allais dire des mots qu’il ne faut pas) ... notre propre système judiciaire bafouera les règles simple de la liberté d expressions. Si demain, je ne peux plus dire que tel prof a une pédagogie à chier (pardon pour le mot, mais au moins comme ça tous le monde comprends) ou que tel prof ne sait pas s exprimer clairement même si il veut véhiculer des idées intéressantes ... humm, pardonnez moi, mais c est atteindre a l une de nos plus chère liberté : le droit de s exprimer.
Evidemment, dés qu'on touche au "protectorat" des enseignants ... houlà attention...méchant, pas bien.
Ouvrez les yeux quelques instants, arrêtez de faire l autruche, nous sommes bien loin derrière les résultats des enseignements danois, ou encore allemand ... notre éducation est à revoir complètement (mais ce n est que mon avis).

Concept vieillot, pourquoi je trouve que tous ça sent le renfermé, et bien parce que notre système éducatif n as pas changé depuis des lustre et que de plutôt s enfoncer dans des débat judiciaire, ce petit groupe d enseignant ferait mieux de réfléchir pourquoi ce site est apparus.

Un mal être, un fort ressentiment de l inutilité de nos enseignement et enseignent, une incompétence des profs d'aujourd’hui, peut être qu'aucune de ces raisons ont poussé ces personnes à ouvrir ce portail web, ou peut être que ce sont toutes ces raisons qui au contraire on fait que ce lieu d'expression libre existe aujourd'hui

Encore une fois, ce sont les vieux dinosaures, effrayé de perdre un statut d ange (et qui ne sont en fait que des démons déguisés) se sont massé pour contrer l offensive.

La vérité, c est que si les jeunes qui viennent défendre leurs idée sont reconnus comme n étant pas à même de juger leur professeurs, alors, ils ne sont pas à même de comprendre ce qu'on leur transmet dans les enseignements qu'on leur donne... ce qui donc m amène a une inutilité de l'école (et ce n est pas mon avis).
Car tous l enjeux réel de se procès , sous couvert de fausse accusation de atteinte a la vie privé (toutes les informations contenus sur le portail sont facilement accessible par n importe qui hors de se portail), est en fait le droit de s exprimer clairement et librement et surtout de savoir si nos enfants , sont trop bête pour juger de la qualité de l enseignement qu'ils reçoivent. Car soyons clair, si les enfants ne peuvent juger leurs enseignants, qui va le faire ? Les parents ? Nous sommes au travail !! D autres professeurs ... pardonnez moi mais la c est risible, car il y a risque de partis pris ...

Dans une classe si un élève rebelle, pense qu'un de ses prof ne vaut pas grand chose, on peux penser qu'il y a eu un différent .., mais si 30 élèves ressortent tous les jours de la classe en se demandant ce que leur instituteur a voulus véhiculer comme idée, ce qu'il voulait que les élèves assimilent .. Je pense qu'il y a de quoi se poser des questions.

Pour conclure,
Deux chose me viennent à l'esprit, la première est qu'il est peut être temps pour le corps enseignant, de se remettre en cause, (ha, non c est vrai ils sont parfait ... humm)
La seconde, c est que j aimerais comprendre réellement ce qui a poussé c est enseignant à se liguer contre ce portail, en évitant s il vous plait, les fausses raisons (atteinte a la vie privé.. hum comme je l ai déjà expliqué n importe qui peux se procurer les informations présentes sur le portail). Ce que j attends de la classe enseignante, c est une vrai réponse sans langue de bois. Auriez-vous peur que la vérité sur la médiocrité de notre système d enseignement soit révélée ?

Shwems
de Lyon
32 An
Papa et Salarié
Je n ai absolument pas de grieffe contre les enseignant, bien que mon discourt soit assez franc, ceci dis, j ai horreur des cons et des hypocrites, ce que sont ces enseignant qui ont porté plainte sous de faux motif.
Qu'ils osent aller porter plainte pour les vrai raisons (c a d que le site les dérange parce qu'ils pourraient se retrouver avec de salles notes...et que leur "image" de marque en prenne un coup)

Shwems d
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Masquarade prof et autre concpet viellot de l enseignement français a reviser

Message par Invité le Mar 26 Fév 2008 - 19:52

notre propre système judiciaire bafouera les règles simple de la liberté d expressions.
On ne peut que vous renvoyer à la loi informatique et liberté:
http://www.cnil.fr/index.php?id=301
atteinte a la vie privé.. hum comme je l ai déjà expliqué n importe qui peux se procurer les informations présentes sur le portail
Le fait que les noms, prénoms, soient mentionnés ailleurs sur le web n'empêche pas qu'il s'agit de données personnelles. La publication de données personnelles sur le web ne peut se faire à l'insu des intéressés et nécessite leur consentement formel.
Auriez-vous peur que la vérité sur la médiocrité de notre système d enseignement soit révélée ?
C'te bonne blague! Vous etes vous aperçu que les profs sont les premiers à le réveler?
Vous etes vous demandé quelles étaient les raisons de cette médiocrité? Ou pour vous c'est la fautes des profs?
Quelques blogs de profs(ou de pion/pionnes) à consulter:
http://myownblog.canalblog.com/
http://aucollege.over-blog.fr/
http://schmouki.blogspot.com/
http://uneeducationsentimentale.wordpress.com/
http://assistanteduc.canalblog.com/archives/p2-2.html
http://happydeutschlehrerin.hautetfort.com/
http://journaldezep.canalblog.com/
http://viedeprof.canalblog.com/
http://prof-a-la-derive.over-blog.com/
http://charlyleprof.canalblog.com/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Masquarade prof et autre concpet viellot de l enseignement français a reviser

Message par shwems d le Mer 27 Fév 2008 - 11:31

Ne me faites pas dire s il vous plait ce que je n ai pas dit.
Je n ai jamais mis en cause avec une responsabilitée pleine pour les enseignants sur l etat et la médiocrité de notre enseignements.

C est clair je ne suis pas un surdoué bardé de diplomes (j ai quand meme mon Bac et un BTS), mais ça ne m empeche quand meme pas de penser...

J espere que la liberté d expression sera quand meme reconnus, meme si il semble qu il y ai peu de chance, parce qui aujourd hui on ne peux plus s exprimer sur la qualité de ce qu'on reçoit, demain, on ne pourra plus exprimer un sentiments sans avoir un fonctionnaire de l'etat sur le dos. Bienvenus en dictature (je sais j y vais un peu fort, mais c est ce qui nous attends si demain tout droit a s exprimer nous est progressivement retirer).

Si je comprends bien la fin de vos propos, la mediocrité de nos enfants est du a quoi ?, au parents, et leurs medicrité alors a qui ? au parents des parents .. bref, dans votre discour, c est jamais la fautes des enseignements ce qui me renvoie une fois de plus a ce que j appel le "protectorat" des profs, attentions pas toucher ...
Je pense que vraiment il est temps que les enseignants redescendent un peu sur terre, oui ce sont des hommes et des femmes , bref des humains, et donc absolument pas parfait ...
Il y a donc , et pourtant j ai quand meme de bien mauvais souvenir, meme si il y en a de trés trés bon, des enseignant que l on croise le long de notre scolarité qui sont la pour ça et qui le font trés bien, d autres qui le font moins bien, et vous aurez beau vous defendre de cela, comme dans tous metier, il y en a qui n ont rien a faire devant une classe d eleve, simplement parce qu ils sont incapable de véhiculer une idée, une methode, un savoir.

Pour ce qui est de la disposition des informations, encore une fois vous speculer, qui vous a parler de trouver les informations sur le web? moi ?? je ne crois pas !! et pas besoin d etre sorcier pour savoir ou les trouver .. (un petit indice => les ecoles et les lycées et... surtout les élèves..et que je sache .. ha oui ... l annuaire ... Rolling Eyes )

Je pensais pouvoir venir discuter objectivement sur le fond du probleme, mais je me rends compte qu une fois de plus , enseignant et autre fonctionnaire de l enseignement vous vous croyez tellement supérieur qu il est improbable qu un professeur puisse être mis en cause dans la qualité d un enseignement ..pour vous c est forcement la faute des eleves..

Je pense que dans la vie, rien n est blanc, rien n est noir, mais plutot une quantité infinie de nuance de gris, mais ça il semblerait , que vous ayez du mal a le comprendre ou le concevoir

Je ne blanchis pas les eleves, et je ne pense pas non plus que le corps enseignant soit responsable de tout les les problemes , c est ensemble qu il faut agir pour nos enfants, plutot que d aller jouer une gueguerre qui nous ameneras plus tards encore plus privation sur notre droit a l 'expression, et qui de surcroit a été engagée sur des motifs qui ne sont pas les vrai, simplement que ces motifs la etaient recevable par la justice ...

shwems d
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Masquarade prof et autre concpet viellot de l enseignement français a reviser

Message par Thank_you_satan le Mer 27 Fév 2008 - 11:56

Shwems d a écrit:Encore une fois, ce sont les vieux dinosaures
Le style de la riposte, les techniques utilisées montrent plutôt que le riposte est plutôt du côté de la jeune garde... mais bon, vous semblez vouloir prendre les enseignants pour de vieilles barbes...

Shwems d a écrit:toutes les informations contenus sur le portail sont facilement accessible par n importe qui hors de se portail)
Non, pas forcement.

Pas par n'importe qui et pas pour n'importe quel professeurs.

Exercice pour la prochaine fois : essayez de me contacter à mon adresse mail professionnelle (facile : elle est publiée sur de nombreux sites - notamment celui de mon collège - mais (comme c'est bizarre comme idée) chaque fois avec mon accord explicite.

Thank_you_satan

Nombre de messages : 180
Localisation : Quelque part par là, non un plus à l'est, remonte un peu, oui c'est bien là.
Emploi : Fumiste (enfin, prof, quoi....)
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masquarade prof et autre concpet viellot de l enseignement français a reviser

Message par Invité le Mer 27 Fév 2008 - 12:10

shwems d a écrit:Ne me faites pas dire s il vous plait ce que je n ai pas dit.
Pour ce qui est de la disposition des informations, encore une fois vous speculer, qui vous a parler de trouver les informations sur le web? moi ?? je ne crois pas !! et pas besoin d etre sorcier pour savoir ou les trouver .. (un petit indice => les ecoles et les lycées et... surtout les élèves..et que je sache .. ha oui ... l annuaire ... Rolling Eyes )

Lorsque vous prenez votre abonnement téléphonique, il est stipulé dans votre contrat que vous acceptez que votre nom figure dans les pages blanches. Vous donnez donc explicitement votre consentement.
Le fait que votre nom soit aisément trouvable ne veut pas dire pour autant que n'importe qui à le droit de faire n'importe quoi avec, et pour sa publication sur un site web, il faut votre consentement explicite.


c est ce qui nous attends si demain tout droit a s exprimer nous est progressivement retirer

Rien ne vous empeche de vous exprimer, dans le cadre défini par la loi.

vous vous croyez tellement supérieur qu il est improbable qu un professeur puisse être mis en cause dans la qualité d un enseignement

Je suis le seul à prendre le temps de vous répondre et je ne suis pas prof.
edit:Ah non, c'est plus vrai

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Masquarade prof et autre concpet viellot de l enseignement français a reviser

Message par KaXz le Mer 27 Fév 2008 - 17:25

shwems d a écrit:Je pense que vraiment il est temps que les enseignants redescendent un peu sur terre, oui ce sont des hommes et des femmes , bref des humains, et donc absolument pas parfait ...

Je pensais pouvoir venir discuter objectivement sur le fond du probleme, mais je me rends compte qu une fois de plus , enseignant et autre fonctionnaire de l enseignement vous vous croyez tellement supérieur qu il est improbable qu un professeur puisse être mis en cause dans la qualité d un enseignement ..pour vous c est forcement la faute des eleves..

Je pense que dans la vie, rien n est blanc, rien n est noir, mais plutot une quantité infinie de nuance de gris, mais ça il semblerait , que vous ayez du mal a le comprendre ou le concevoir

Je ne blanchis pas les eleves, et je ne pense pas non plus que le corps enseignant soit responsable de tout les les problemes , c est ensemble qu il faut agir pour nos enfants, plutot que d aller jouer une gueguerre qui nous ameneras plus tards encore plus privation sur notre droit a l 'expression, et qui de surcroit a été engagée sur des motifs qui ne sont pas les vrai, simplement que ces motifs la etaient recevable par la justice ...

Donc les parents ne sont pas humains ? Si ? Donc ils sont pas parfaits alors. Si ? Ben ils sont pas humains alors. Si ? Ben ils sont... merde je suis perdu hé.
Ensuite tu ne peux pas comparer les parents de nos parents aux parents d'élèves actuels. Pour deux raisons. Déjà parce qu'il y 60 ans l'éducation parentale était indéniablement plus stricte, l'enfant qui revenait de l'école en se plaignant de s'être pris une beigne, en prenait une deuxième à la maison. Aujourd'hui le parent d'élève file à l'école demander des explications à la moindre punition, c'est pas ce que j'appelle le concept d'une éducation stricte, mais plutôt le concept de l'enfant-roi-qui-mériterait-plus-de-coups-de-pied-au-cul. Donc l'éducation coté parentale c'est la première raison. Seconde raison, la limite d'autorité imposée aux enseignants, il y a 60 ans, le maître n'hésitait pas à recourir aux punitions corporelles, les coups de règles, la baffe, etc. Bizarrement à cette époque il n'y avait pas d'élève qui disaient "je t'emmerde gros con" à leur prof, et encore moins qui les poignardait pour un 0 en art plastique. Aujourd'hui le prof n'a plus le droit de rien, c'est un punching-ball s'il n'a pas d'autorité naturelle, de charisme, ce qui mène à des situations comme Alyse le racontait, la soumission face à une classe, et malgré l'amour du métier, le dégout d'enseigner à des petits cons gâtés.

Et tu voudrais que ce genre d'énergumènes puisse en plus noter des profs qu'ils ne savent déjà plus respecter ? Alors que tant bien que mal il s'agit plus aujourd'hui de rétablir une autorité au sein de l'éducation nationale ?

Toi tu penses que le site est bon pour faire justice, non, on ne fait pas justice de cette façon puisqu'elle est illégale, ça aussi c'est un fait et il serait temps que tu en prennes conscience, l'enregistrement de données personnelles, leur sauvegarde et leur affichage contre le gré de leur propriétaire est illégal, c'est pour cela que de mulitples recours et plaintes ont été récemment déposés à la CNIL.

KaXz
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 221
Localisation : Sous un soleil tropical
Date d'inscription : 14/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masquarade prof et autre concpet viellot de l enseignement français a reviser

Message par Max le Mer 27 Fév 2008 - 21:52

rien ne sert d'etre aussi catégorique
tous les éleves ne sont pas des tires au flanc qui contestent toute autorité de la part d'un professeur (encore heureux d'ailleurs sinon ce serait la jungle a chaque cours Rolling Eyes mais bon...)
@shwems d: les profs ne sont pas dans la majorité des cas mauvais ou nuls tu insiste beaucoup sur une minorité de professeurs et tu a tendance a te focaliser la dessus de plus si il y a de meilleurs résultats en allemagne ou au danemark ou au trouperduland ce n'est pas forcement parce que la bas ilya de meilleurs profs mais parce que les programmes,les politiques ou je ne sais quoi (je ne suis pas expert la dedans) en d'éducation sont meilleurs rien ne sert de cracher sur les profs
quant au parents d'éleves il serit bon de leur donner moins de pouvoir compte tenu a certains moments de leur immaturité
fini! Wink
(j'espere n'avoir choqué personne ou quoi que ce soit... Smile )

Max
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Masquarade prof et autre concpet viellot de l enseignement français a reviser

Message par Invité le Mer 27 Fév 2008 - 22:33

Toi tu penses que le site est bon pour faire justice, non, on ne fait pas justice de cette façon puisqu'elle est illégale, ça aussi c'est un fait et il serait temps que tu en prennes conscience, l'enregistrement de données personnelles, leur sauvegarde et leur affichage contre le gré de leur propriétaire est illégal, c'est pour cela que de mulitples recours et plaintes ont été récemment déposés à la CNIL.

cette réponse sur l'illégalité va donc amener une question alors :

comment fait on dans votre systéme quand un prof massacre ses éléves sur un plan pédagogique bien sur ... , puisque si les éléves le vivent , si certains parents le constate alors pourquoi donc rien ne se passe ??

il est inutile de répondre à coté avec des c'est quoi votre nom ou c'est quoi la couleur de ma voiture grise ....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Masquarade prof et autre concpet viellot de l enseignement français a reviser

Message par Invité le Mer 27 Fév 2008 - 22:59

Invité a écrit:
comment fait on dans votre systéme quand un prof massacre ses éléves sur un plan pédagogique bien sur ... , puisque si les éléves le vivent , si certains parents le constate alors pourquoi donc rien ne se passe ??


Lui filer une sale note sur un site bidon ne fera pas évoluer les choses.
Je vous livre un témoignage trouvé sur le blog de Me Eolas:

Je suis un enseignant un peu amer qui, comme tant d'autres, n'a plus guère d'autorité sur les élèves, particulièrement difficiles, que j'ai.
Pour ceux qui m'insultent (ça arrive hélas trop souvent) et/ou ceux dont les parents sont verbalement violents lorsque j'essaye de discuter du problème avec eux, j'opte pour la stratégie suivante :
Je laisse l'enfant faire ce qu'il veut, je ne m'occupe plus de lui, je l'autorise à aller en permanence s'il le désire, je ne le gronde pas lorsqu'il est en retard, je ne l'interroge jamais, je le laisse dessiner en classe, je ne vérifie pas s'il a fait son travail (et je sais qu'il ne le fait pas) et à chaque contrôle, je lui mets systématiquement entre 15 et 20 (sauf une fois où je ne lui ai mis que 12 : il avait remis page blanche)
Cette stratégie a jusqu'à présent marché à tous les coups : l'enfant perd le peu de motivation qu'il avait, ainsi que ses repères. Il régresse extrêmement vite, se sent triste et abandonné, et ça se propage presqu'immédiatement dans les autres matières. Je ne m'attribue pas tout le mérite du très probable échec scolaire du chérubin ou de sa "déséducation", même si ma démarche haineuse l'handicape fortement.

Inutile de me dire à quel point ma méthode vengeresse est monstrueuse, ignoble et indigne : j'en ai parfaitement conscience. Je fais bien plus de mal à l'élève qui m'a insulté que le prof inquiété n'en a fait à l'enfant qui l'a traité de "connard"... mais moi au moins, je ne risque pas de garde à vue ;-)
Je joue autant avec la légalité et le règlement intérieur que le galopin... sans user de la violence.
Qu'en pensez vous?
http://www.maitre-eolas.fr/2008/02/01/853-soufflet-n-est-pas-jouer#c45446

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Masquarade prof et autre concpet viellot de l enseignement français a reviser

Message par KaXz le Mer 27 Fév 2008 - 23:37

Invité a écrit:
comment fait on dans votre systéme quand un prof massacre ses éléves sur un plan pédagogique bien sur ... , puisque si les éléves le vivent , si certains parents le constate alors pourquoi donc rien ne se passe ??

il est inutile de répondre à coté avec des c'est quoi votre nom ou c'est quoi la couleur de ma voiture grise ....

C'est quoi votre nom ?









Bon allez je rigole, reviens.
Comme je disais on a tous eu des profs incompréhensibles, et le cas du prof qui te pourrit une année scolaire, la il faut en rendre compte à ton délégué de classe, qui ira porter vos doléances à votre chef d'établissement. S'il le faut vous prenez le soutien de vos parents (qui constatent je ne sais pas comment d'ailleurs).

EDIT : @DK : monstrueuse...ment efficace la technique ^^ j'aime beaucoup le blog d'eolas.
Disons que c'est...pour lui la meilleure des manières, moralement pour l'élève c'est pas super pédagogique et une bonne idée, n'empeche que vu ou va la dérive du comportement des élèves envers les profs, s'il faut en arriver la...
Le gros probleme de cette "technique", c'est que finalement l'élève ne se rendra jamais compte qu'il a pris une leçon. Dommage.

KaXz
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 221
Localisation : Sous un soleil tropical
Date d'inscription : 14/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masquarade prof et autre concpet viellot de l enseignement français a reviser

Message par karim le Jeu 28 Fév 2008 - 17:05

Essayons de trouver un côté positif à ce site : s’il perdure, je propose d’en finir avec les milliers d’évaluations à corriger tout au long de l’année scolaire, pour les remplacer par une stricte application, à la fin de chaque trimestre, des “Nouveaux Critères de Notation Universels” façon note2be : l’élève est-il intéressé, motivé, respectueux, etc. etc. ? Une seule note, basée sur le ressenti du prof, nécessitant à peu près 1 minute de réflexion… vous imaginez le temps gagné sur toute une année ?
Merci note2be !

karim
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Masquarade prof et autre concpet viellot de l enseignement français a reviser

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum